UPRES EA 1254 - Microbiologie : risques infectieux

Mieux comprendre l'impact du fer sur les maladies parodontales et les pathologies systémiques chroniques

La microgiologie
  1. L'EA 1254
  2. Appartenance
  3. Objectif général du projet de l'équipe
  4. Les thèmes développés en lien avec l'odontologie

L'EA 1254

Unité labellisée par le MESR affiliée à l'Université de Rennes 1 après un classement A de l’AERES pour le contrat 2012 - 2016.

L’équipe a été fondée par le Professeur Michel Cormier, professeur des universités, praticien hospitalier au CHU de Rennes en  1988.

En 2008, le Professeur Martine Bonnnaure-Mallet (PU-PH Odontologie) est nommée Directeur de l’équipe.

Appartenance

Administrativement l’EA 1254  est affiliée à l'Université de Rennes 1, rattachée à l’UFR pharmacie. Deux autres UFR sont associées : odontologie et science de la vie et de l'environnement.
Elle est équipe d'accueil de l'école doctorale Vie-Agro-Santé.
L’équipe est :

  • une des composantes de la Fédération de recherche UMS 3480 Biosit.
  • membre du GIS BioGenouest .
  • adossée au service de bactériologie et hygiène hospitalière du CHU de Rennes reconnu par le Ministère de la santé comme "Centre de référence pour le risque infectieux".

Objectif général du projet de l'équipe

Mieux comprendre l'impact du fer sur les maladies parodontales et les pathologies systémiques chroniques (foie et appareil digestif, rhumatologie, cancer…). Le fer est un nutriment essentiel à la vie, en raison de sa participation à de nombreuses activités enzymatiques et à son rôle dans le transport de l'oxygène et dans le stress oxydant. Des modifications des microbiotes, buccal et intestinal sont associées à la survenue de pathologies chez l’hôte et les potentialités thérapeutiques de la manipulation du microbiote sont aujourd’hui envisagées.
Notre groupe étudie particulièrement :

  • les microbiotes, oral et intestinal (continuum), pour montrer l’influence du fer, et les conséquences de ses modifications sur le développement de pathologies locales et systémiques
  • les modifications génétiques liées à la mobilité de certains gènes en présence ou absence de fer
  • l’impact de différents phénotypes bactériens ou souches bactériennes sur la virulence (Ex : adhérence et invasion sur différentes lignées cellulaires, modèles cellulaires adaptés aux bactéries anaérobies strictes, rôle des biofilms, efflux…) et sur la survenue de pathologies.

Les thèmes développés en lien avec l'odontologie

L’Etude du microbiome oral 
La recherche fascinante sur les microbiomes et plus particulièrement ceux de la cavité buccale présentent un excellent modèle facile d’accès pour appréhender les variations et interactions possibles entre maladies chroniques localisées (parodontites) et systémiques telles que l’hémochromatose (surcharge en fer), la polyarthrite rhumatoïde, les maladies cardio-vasculaires…
L’équipe dispose de bases de données et d’accès aux nouvelles générations de séquençage qui lui permettent de réaliser des analyses in silico des microbiomes parodontaux prélevés chez des patients sains, atteints de parodontites ou de pathologies à distance.
Ces études ont pour objectif :

  • l’étude du rôle du microbiome oral et de ses composants spécifiques dans la maladie parodontale.
  • la compréhension de l'influence du microbiome dans des maladies systémiques
  • le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques et diagnostiques. 

L’étude des biofilms buccaux
L’équipe a développé depuis plusieurs années  des modèles de biofilms pluri bactériens et étudie l’architecture du biofilm et l’expression des gènes de Porphyromonas gingivalis en présence de différents partenaires. Le respirasome de Porphyromonas gingivalis est particulièrement étudié.
L’équipe dispose d’une collection importante de bactéries buccales impliquées dans la maladie parodontale. Les équipements du laboratoire permettent de cultiver en anaérobie plusieurs espèces bactériennes en chambre à flux et de modéliser le biofilm buccal. Les synergies bactériennes sont étudiées par transcriptomique.
L’objectif des études est de comprendre les interactions bactériennes et leur mécanisme de régulation en lien avec l’étude du microbiome.

Etude des biofilms